Je suis actionnaire de THEOLIA et je vous livre les raisons de mon achat et pourquoi je crois dans cette société.
Je suis contre l'OPA et je veux rester dans l'actionnariat.

Contexte politique :
Le contexte politique est favorable à Theolia au niveau européen.
La France est très très en retard sur les éoliennes terrestres et les acteurs sont rares, en cas d’appels d’offre du gouvernement français Theolia a toutes ses chances.
Les chiffres sont clairs, il manque 6.000 mégawattheures d'éolien raccordés pour atteindre les objectifs de 2020. Ils ont été fixés à 19.000 MW. D'ailleurs, le rythme se ralentit ces derniers temps.
Le Syndicat des Énergies Renouvelables à travers son président André Antolini a lancé l’idée récemment de lancer un appel d'offres massif de 6.000 MW.
L’union européenne, les deux gros consortiums menés par EDF et GDF Suez, le Syndicat des Énergies Renouvelables, les verts et peut-être le ministre de l’écologie qui est un acharné de l’écologie vont faire pression sur le premier ministre et le président, il ne reste plus qu’à attendre et récolter le fruit bien mure.
Je rappelle que le gouvernement cherche désespérément à inverser la courbe du chômage, des créations d'emplois suite à des appels d'offres sera un plus pour lui.
Le lobbying est trop intense pour que rien n’en sorte.
Un projet est peut-être même dans les cartons.
Le précédent gouvernement avait déjà parlé de ces appels d’offres sans le faire.
Je pense que ce n’est qu’une question de temps pour que le nouveau lance ces appels d’offres.
Theolia profitera de ces appels d’offre et décollera, Macquarie le sait et il décide d’agir avant une remonté du cours.
Personne ne peut nier que les annonces qui vont dans ce sens se sont multipliés ces derniers temps.
Le vent tourne en faveur de Theolia, c’est un fait.

Investisseurs :
Au niveau des investissements, la BPI va investir 12 milliard d’ici 2017 dans les entreprises françaises.
Theolia a toutes ses chances de profiter de cet actionnaire de long terme qui soutiendra son activité car les sociétés des énergies nouvelles seront bien loties.

Redressement :
Les chiffres de theolia s'améliorent d’année en année et l’endettement baisse.
Il suffit de lire les bilans depuis 2009.
Theolia était une grande société et elle n’a pas perdu son savoir-faire, Theolia traverse un moment difficile, un coup de pouce du gouvernement français fera le reste.
Le titre aurait bondit tôt au tard.

OPA :
Voici qu'arrive une société qui veut tout flouer les investisseurs de long terme qui ont soutenus l'entreprise et souscris comme moi l'augmentation de capital.
Macquarie fait une offre au rabais comme si Theolia était au bord de la faillite.
Theolia est affaiblie par son plan de désendettement et Macquarie sent l’aubaine.
Je ne suis pas contre une OPA mais après la fin du plan de désendettement, un mariage ça se prépare !
On ne brade pas une société en plein redressement.
Macquarie veut uniquement profiter de la baisse du cours sachant que le titre est très volatile en annonçant un speudo gain de 50%.
Je vous rappelle que la valeur a déjà touché des plus bas mais a été capable de rebondir suite à la note d’un broker, attendre le creux de la vague pour faire cette OPA est un acte hostile et non amicale.
Un rien suffirait à faire repartir le cours, la note d’un broker, la victoire dans un appel d’offres…
On constate que Macquarie a fait la même chose avec rossignol et a profité de son redressement au bout de 2 ans.
Macquarie veut simplement réitéré avec Theolia.

Conclusion :
L’action a subi plusieurs revers, l’augmentation de capitale, la division du cours, le désendettement.
Tout cela a refroidit les investisseurs et les analystes, ils attendent des bonnes nouvelles fortes qui arriveront tôt ou tard pour acheter ou analyser la société.
Les fondamentaux sont bons, le contexte est porteur, le savoir-faire est là et la société n’a pas profité d’un rebond depuis la crise.
Theolia a tout de la pépite.
Théolia n'est pas au bord de la faillite et trouvera toujours des banques et des investisseurs pour la soutenir sachant les gros efforts qui ont été fait pour désendetter la société.
Google investit dans le green business, et Google n’est pas connu pour être une philanthrope.
Le green business a de l’avenir et beaucoup comme moi ont investi sur la rare valeur cotée en bourse à paris pour participer au green business.
Mon investissement est un investissement long terme et je ne vois pas pourquoi un acteur externe anglo-saxon viendrait me voler mon investissement.
La complaisance du management de Theolia me pose également problème, j’ai peur qu’un accord secret n’ait été conclus dans mon dos et qu’on essaye de me spoiler de ma plus-value.
Surtout lorsque le management restera en place après l’OPA.
Je suis étonné du manque de combativité du management pour obtenir plus.
En général, ça se bagarre pour vendre au plus chère et là tout se passe super bien.

Samy CHALAH

Sources :
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0202765532500-la-bpi-va-investir-12-milliards-d-euros-dans-les-entreprises-francaises-566750.php
http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/eolien-offshore-les-acteurs-96869
http://www.bfmtv.com/planete/donner-un-coup-daccelerateur-a-leolien-521412.html
http://www.boursematch.com/blog_deuxtroy_les-actionnaires-de-theolia-demandent-la-censure-d-_1697.html
http://www.batiactu.com/edito/eolien---le-tarif-d-achat-assimile-a-une-aide-de-l-35716.php